Céline et Jérôme!

La grèce: à la découverte du Pélopponèse du 5 au 18 juin 2007.

Prochain voyage

Bienvenue sur notre site! Nous espérons que ce blog vous permettra de partager notre plaisir de voyager et de sortir! N'hésitez pas à nous poser plein de questions! (Technorati Profile)

En vrac!

Samedi 12 mai 6 12 /05 /Mai 09:55
Note: 3/5         
Adresse : quai de la Gare, au pied de la Bibliothèque F. Mitterrand.
Métro : RER C (Bibliothèque F. Mitterrand) ou ligne 14 (Bercy et traverser la Seine)
Tél.: 01 56 61 96 50
 
Entrée : 2.60 euros en période bleue (sans limitation de temps) mais 5 euros pour les 2 premières heures en période rouge (du 15 mai au 30 septembre).
Un espace spa devrait être disponible en septembre prochain (hammam, sauna et jacuzzi) : 5,50 euros (à ajouter à l’entrée de la piscine).
 
Bonnet obligatoire.
 
Description 
La piscine est installée sur une barge flottante sur la Seine, au pied de la BNF et de la passerelle piétonne Simone de Beauvoir. Elle est très récente et toute vitrée : de l’intérieur on a une vue imprenable sur la bibliothèque et la Seine. C’est très agréable. Les vestiaires et douches sont très bien entretenus.
Le bassin fait 25 m de long. Quand nous y sommes allées : 2 couloirs étaient réservés aux nageurs « confirmés » les autres aux enfants et personnes souhaitant plus « barboter » pour se détendre que faire de la compet !
Pas trop de monde dans l’eau, température de l’eau agréable. Comme le temps était plutôt gris et frais lors de notre visite, les panneaux vitrés étaient tous fermé ; quand il fait meilleur ils sont ouverts et il est possible de s’installer sur le solarium qui surplombe la piscine.
 
Avant notre visite (le 7 mai 2007), on avait consulté le site internet de la piscine qui présentait le spa mais grosse déception à notre arrivée à l’accueil : celui-ci n’est actuellement pas ouvert et ne le sera pas avant juin…
 
Nos impressions!
Un lieu original, face au village de Bercy et au parc de Bercy. On a bien aimé et on y retournera sans aucun doute quand l’espace Spa aura ouvert ses portes.
Par Céline et Jérôme - Publié dans : Nos sorties
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 mai 4 03 /05 /Mai 11:36
 Période: du 28 avril 2007 au 2 mai 2007 (4 jours).
Budget total: 300 € pour 2 personnes.
 
 
La préparation du voyage:
 
Nous avions réservé un « cottage » dans un camping situé entre Perros-Guirec et Trégastel, face à la mer, le long du sentier des douaniers. Il s’agit du camping « Le Ranolien » **** : très bien équipé (ciné, piscine couverte et découverte avec toboggan, hammam, bar, resto, laverie…), idéalement situé, au calme, dans la verdure et face à la mer.
Le cottage est prévu pour 4/5 personnes : il était tout neuf, propreté irréprochable et bien équipé (micro-ondes, ustensiles de cuisine…), avec une avancée en bois.
Il nous en a coûté 150 euros pour 4 nuits ce qui est un très bon rapport qualité-prix. Evidemment en juillet-août, les prix grimpent et sont presque multipliés par 4…
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Notre périple sur place:
 
Nous sommes partis essentiellement pour être au calme et profiter de la nature. Donc au programme : repos et grandes ballades.
Nous avons arpenté le sentier des douaniers au départ du camping : une première fois en allant vers Trégastel (c’est là qu’il y a les plus gros rochers de granit) via le phare de Ploumanac’h et une autre fois dans la direction opposée en allant vers la plage de Perros-Guirec.
Les deux ballades sont très agréables.
 
 

Image Hosted by ImageShack.us

Autre idée de rando : la vallée des « traouïros » au départ du port de Ploumanac’h, en partant dans les terres, via les carrières de granit rose. On s’enfonce alors dans la forêt, en suivant le ruisseau dans lequel s’accumulent d’imposants chaos de granit. Il y avait un vrai tapis de verdure au pied des arbres avec beaucoup de fleurs (dont la cueillette est bien sûr interdite !).

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

 
Nous sommes allés également au marché de Trégastel (le lundi matin), on en a d’ailleurs profité pour acheter des biscuits bretons dans le magasin d’usine situé à l’entrée de Trégastel (en venant de Ploumanac’h).
 
En allant en direction de Trébeurden, il faut s’arrêter un moment sur l’Ile Grande où il y a de belles ballades à faire sur les rochers, face à la mer. On a trouvé une petite plage très tranquille et abritée tout au bout de l’île.
 
Notre coup de cœur du séjour a peut être été Trébeurden et son île Milliau, accessible à pied, et uniquement à marée basse (bien vérifier les horaires affichés au départ du circuit). Une réserve naturelle à découvrir et à respecter : on est tout près du continent mais une fois que l’on s’est engagé sur le sentier qui fait le tour de île, on a l’impression d’être seul au monde : aucun bruit à part celui des vagues et les cris des mouettes. Les promeneurs étaient plutôt rares : on a vraiment pu profiter sereinement de l’endroit tout à fait magnifique.
 
Nos impressions!
 
Décompression totale, on a bien profité du cadre enchanteur de la région et globalement on n’a pas été trop malheureux avec la météo !
 
Verdict…
 
Une région que l’on connaissait déjà mais dont on ne se lasse pas. Nous avons le projet de passer une nuit sur île Milliau puisque un gîte est disponible…mais nous pensons le faire « hors-saison » pour éviter la foule de juillet-août.
 
 
PS: n'hésitez pas à nous écrire pour nous demander des renseignements, des conseils ou des photos taille normale!
Par Céline et Jérôme - Publié dans : Nos voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 18 mars 7 18 /03 /Mars 18:57
 
Note : 5/5
Budget total : 535 euros pour 2 personnes (268 euros par personne)
 
Transport : low cost SkyEurope au départ d’Orly-Sud. Accrochez-vous bien pour le prix….47 euros l’A/R par personne, taxe comprise ! Qui dit mieux ?
Pour ce prix là, on part et on arrive à l’heure J Bref nous avons été plus que ravis du rapport qualité/prix
 
Hébergement : comme toujours, nous avons utilisé notre site préféré (booking.com) ce qui nous a permis de trouver un appartement en plein centre de la vieille ville historique : 60 euros la nuit ce qui est plus que correct. L’appartement était situé au 29 de la rue Havelska à 200 mètres de l’horloge astronomique et autant de la station de métro Mustek.
 

Image Hosted by ImageShack.us

L'horloge astronomique (à 2 pas de l'appartement)
 
L’appartement est composé d’une chambre (2 lits simples, armoire, commode…), une salle d’eau (WC, douche) et un salon/cuisine (télé, sofa, table, chaise, four, frigo, congel). Seul petit reproche, si la cuisine est bien équipée, les ustensiles pour cuisiner manquaient cruellement (seulement une poêle et une casserole) : mais ce la ne nous a pas gêner pour faire notre petit déjeuner. Cela peut être plus embarrassant si on a l’intention de prendre ses repas sur place.
 
Notre périple sur place:
 
Trajet aéroport-centre ville :
 
Nous sommes arrivés à l’aéroport vers 11h30. Le temps de récupérer la valise et nous nous dirigeons complètement à droite du terminal, en direction des distributeurs automatiques, afin de retirer des couronnes tchèques. Traversée dans l’autre sens du terminal jusqu’au guichet vendant les billets de bus/métro.
Pour rejoindre le centre de Prague (métro Mustek), compter environ 40 minutes : prendre le bus n°119 devant le hall des arrivées (à droite en sortant) jusqu’à son terminus qui est la station de métro Devijka (ligne A). Reprendre la ligne A jusqu’à Mustek (quelques minutes seulement). Prix du billet pour réaliser ce trajet : 20 couronnes/personne (environ 0.67 euros).
C’est la seule fois du séjour où nous avons utilisé les transports : notre appartement étant très central, nous avons ensuite tout visité à pied. Sinon, il existe des billets pour 24 h, 72h ou plus.
 
Les visites :
 
La place de la Vieille-Ville :
 
Nous allons déposer les bagages à l’appartement, faisons quelques petites courses (notamment pour les petits dej) dans un petit supermarché « Albert » tout proche et nous partons à la découverte de Prague. Comme nous sommes tout à côté, nous allons sur la place de l’horloge astronomique. Nous visitons Notre Dame de Tyn et le quartier juste derrière (Cour des Marchands, église Saint Jacques…) et poussons jusqu’à la Tour Poudrière.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Notre Dame de Tyn 
 
Retour sur la place puis direction : le pont Charles ! Comme toujours, envahis de touristes, peintres ambulants… Mais la vue est magique, le château se dresse devant nous. On va frotter la représentation de St Jean de Népomucène en faisant un vœu.

Image Hosted by ImageShack.us

Le pont Charles
 
 
Le château : (prévoir quasiment une journée) :
Nous avons acheté le billet qui inclut 6 visites pour 350 couronnes (env. 12,50 euros)= l’ancien palais royal, l’histoire du château de Prague, la basilique St Georges, la galerie nationale, la ruelle d’Or et la Galerie du château. Attention, ce billet n’inclut pas la cathédrale St Guy (env. 3,50) qu’il serait dommage de ne pas faire, en particulier pour les vitraux.
Seule petite déception de cette visite la « ruelle d’Or », qui est un véritable « attrape-touristes » : les petites maisons colorées sont très typiques et ravissantes mais elles ont été transformées en boutiques de babioles sans grand intérêt.
Nous redescendons doucement en direction du pont Charles et nous en profitons pour nous arrêter pour visiter St Nicolas de Mala Strana, magnifique église baroque. Les fresques des plafonds sont superbes.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 St Nicolas de Mala Strana (voûte)
Le couvent de Strahov :
 
Ca monte sec depuis le pont Charles mais la ballade est très agréable et à l’arrivé le point de vue est magique.
Nous y allons surtout au couvent pour la bibliothèque baroque (2,90 euros) : 2 galeries. La salle théologique et la salle philosophique.
 
Non loin du couvent, une petite merveille : Notre Dame de Lorette (4 euros). L’extérieur comme l’intérieur valent de s’y arrêter. Essayer d’y être quand le clocher sonne les heures, le carillon mérite d’être entendu ! Dans la chapelle au fond à droite de la galerie, vous pourrez voir une statue portant des vrais vêtements et…une barbe (un bon guide et vous connaitrez toute l'histoire) !
 
Le Clémentinum (situé près du pont Charles, derrière St François Séraphin). Entrée à 6,70 ; uniquement visite guidée, départ toutes les heures. Là aussi, nous découvrons une bibliothèque baroque, absolument sublime, et selon nous beaucoup plus belle que celle du couvent de Strahov. La visite se termine par l’ascension de la tour astronomique d’où on a un point de vue sur toute la ville. C’est à couper le souffle !!
 
Le quartier juif :
 
Mieux vaut commencer la visite tôt dans la matinée tant les groupes sont nombreux et bruyants ; le billet à 16,70 euros comprend les synagogues Maisel, espagnole, Pinkas, Klaus, Vieille-Nouvelle et le vieux cimetière juif. Pour une fois, les explications sont nombreuses et pas disponibles uniquement en tchèque : des traductions en anglais sont là.
 
L’île Kampa :
 
Rien de très exceptionnel mais une petite promenade dans l’île permet d’être au plus près du fleuve et d’avoir un point de vue différent sur le pont Charles et la rive opposée.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 Ile Kampa (depuis le pont Charles)
Voilà pour l’essentiel, évidemment nous avons vu et visité d’autres choses, au hasard de nos déambulations. Comme dans toutes les villes, il ne faut pas hésiter à ranger son plan, s’éloigner des lieux les plus touristiques pour parfois se perdre et faire de belles découvertes.
 
 
Nos coups de cœur : 2 restaurants
 
Le premier est situé dans une petite ruelle, « Mlejnice » au 14 de la rue Kozna (à deux pas de l’horloge, cette petite ruelle est perpendiculaire à la rue Melantrichova) . Il propose des choses simples (pommes de terres à la crème et au bacon, goulash…) mais pour un super rapport qualité-prix. Décor très original et ambiance super sympa. Compter environ 9 à 10 euros par personne (1 plat, 1 bière).
 

Image Hosted by ImageShack.us

 Goulash et sa "pivo" !
Le deuxième était pour ainsi dire situé au pied de notre appart, rue Havelska, un peu avant l’église. La devanture est verte et l’intérieur se compose de petits « box » en bois clair. Cette cantine est un peu avant le resto italien « Kogo ». Plus qu’un restaurant, c’est une cantine où se bousculent joyeusement Pragois pure souche et touristes. A l’entrée, on vous remet une petite fiche, vous prenez un plateau choisissez votre entrée, plat chaud…comme dans un self. A chaque fois, on note sur la fiche ce que vous prenez.
La nourriture est simple mais fraîche et bonne. Pour manger, on s’installe dans des petits box en bois que l’on partage avec un peu tout le monde.
On paie à la sortie.
Prix imbattable : 6 euros par personne pour un repas complet. Parfait quand on veut se caler l’estomac sans se ruiner !
Attention, lors de notre visite en mars, le restaurant fermait à 20h, donc plutôt pour le midi.
 
On a donc eu un vrai coup de foudre pour cette ville: une bonne surprise car on ne pensait pas que cette visite serait aussi riche.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Par Céline et Jérôme - Publié dans : Nos voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus